Dates : du 8 au 10 Mai 2010

Les transports

Trop facile !

S'y rendre et en repartir : par avion mesdames, messieurs. Alors nous on a eu pour l'aller, un petit coucou de 50 places avec une seule hôtesse et pi c'est tout. Pour le retour... devait y avoir 300 sièges et 6 membres d'équipage. Curieusement ma moitié se sentait plus à l'aise dans le second.

navion

On est parties d'Orly et revenues à Roissy. C'est un coup à prendre. Pour Orly, le RER et Orlyval (j'aime beaucoup). Pour rentrer de Roissy, le RER est notre ami aussi.

Barcelone-Aéroport : L'Aérobus est sans doute le plus pratique. Le trajet coûte 5 euros et vous permet de rejoindre soit la Plaza Espanya soit la Plaza Catalunya, en plein centre de la ville (à noter qu'il y a un office de tourisme juste à côté de la station de bus). Vous pouvez aussi faire comme nous et tenter le train. On l'a attendu 30 min, en devant demander le bon quai à une gentille dame. Et encore ... on nous a dit qu'il arrivait or, j'ai préféré demander à un espagnol sur le quai qui m'a dit que non non ce n'était pas le bon. Pour le tarif de ce trajet on peut pas vous dire ... on se pensait dans notre bon droit lorsqu'on a utilisé notre dernier trajet de carte T10 et en fait ... on était hors-la-loi !

Dans Barcelone : on a pris la carte T-10 qui permet de faire 10 trajets. Elle coûte 7.70 euros et nous a permis de tenir les trois jours.

Où dormir ?

Nous avons logé à l'Hostel Barcelona Exposicion, proche du Metro Poble Sec

Les + : A 10 min envion du centre de la ville,à côté du Parc Montjuic. C'est en fait une auberge de jeunesse, vous avez donc une cuisine à votre disposition et une immense terrasse vous tend les bras pour prendre votre petit dèj au soleil (lorsque vous êtes pas flemmardes comme on peut l'être et ne prenez pas tout ça au dodo !). Le tarif, comptez une cinquantaine d'euros la nuit, sans petit déjeuner donc. La responsable du lieu, Eva,est très sympa et à votre service pour toute question. Son anglais n'est pas génial (comme le mien) mais elle fait tout ce qu'elle peut pour donner un coup de main (elle m'a par exemple permis de passer 5 min sur son ordi lorsqu'il nous fallait vérifier que le volcan allait nous laisser rentrer chez nous...). Dans la rue perpendiculaire à celle de l'hôtel, deux ou trois magasins permettent de faire des courses, dont le pendant espagnol de nos ED, Dia.
Les - : bouah le seul ... si vous venez du métro Poble Sec il faut monter une grande rue (La calla de Radas me semble), ce qui peut un peu démotiver lorsqu'on vient déjà de passer la journée à crapahuter.

Où manger ?

Bon alors là c'est facile y'a à manger un peu partout !
Je ne saurai que vous encourager à vous arrêter au moins dans une boulangerie pour goûter une viennoiserie locale (à la fleur d'oranger souvent) et de trouver l'appétit pour un Chocolate con Churros que nous n'avons pas réussi à déguster puisque là où nous devions aller .. nous avons trouvé un chantier de démollition.

En ce qui nous concerne, trois "lieux"

La Boqueria : ce marché, sur La Rambla, est emblématique de Barcelone. Autant dire qu'en passionnée des marchés que j'y suis on y est allées dès notre arrivée ! (mais trop de monde, un peu chargées .. on y est retournées plus tard). Des étalages impressionnants, des fruits qui donnent envie d'être dévorés (ils vendent des salades de fruits toutes faites que tout le monde déguste dans les allées c'est top à voir). Des fromages qui ont l'air trop trop bons, de la charcuterie ... pfiou !

miam

Pour un déjeuner, Origens, quartier de l'Eixample, C/Ramon y Cajal, 12. Ils ont une carte en français ce qui facilite grandement les choses mais il y a aussi les photos pour aider ! Dans ce restaurant un vrai effort est fait pour être au plus près des fruits et légumes de saison comme en témoigne le set de table où les mets de saison sont présentés (et expliqués). On y trouve également des plats qui étaient mangés dès le Moyen-Age ce qui donne un petit cachet sympa à l'ensemble. Pour ce qu'on a mangé (haricots blancs/boudins - ragoût d'agneau me semble ..  - gâteaux aux châtaignes et crème au turron). Compter environ 25 euros pour deux avec un coca et une bouteille d'eau (l'eau n'est pas gratuite en Espagne).

Pour un autre déjeuner, Tapa Tapa, Passeig de Gracia 44 (la rue du Modernisme, celle de la Casa Milla, la Casa Batllo etc...). Comme son nom l'indique il s'agit d'un restaurant servant uniquement des tapas. Certes ce n'est pas un troquet dans lequel il faudrait se battre pour avoir son tapas .. mais en bonnes timides que nous sommes nous sacrifions sans peine cette "authenticité" pour un peu de confort. Lâches que nous sommes ! Toujours est-il que c'était bon. Pas extraordinaire certes. Mais bon ! Notre conseil : partager 7 tapas à deux, c'est plus convivial et amusant. Et 7 c'est le bon nombre. On a tenté 8 avec une mini-paella, elle est pas passée.

miam2