sarirose

Pitch : Par amour, elle l'aurait suivi jusqu'au bout du monde, par fidélité, elle a conquis les sommets du pouvoir...
Cambridge, 1965. Rien ne prédisposait Sonia Maino, une jeune Italienne d'origine modeste, à rencontrer Rajiv, petit-fils de Nehru et fils d'Indira Gandhi. Au Varsity, le restaurant où leur ami commun les présente, Sonia tombe immédiatement sous le charme de cet étudiant discret, dont le seul rêve est de devenir pilote de ligne. Trois ans après et malgré les réticences de son père, Sonia épouse Rajiv à New Delhi.
Elle revêt pour l'occasion le sari rose tissé par Nehru en prison, celui-là même qu'avait porté Indira lors de ses noces. Par ce mariage avec Rajiv, Sonia, l'Européenne catholique, choisit d'unir son destin à celui d'une nation, qui, pour l'heure, lui est étrangère. Des années plus tard, en 1991, la mort tragique de Rajiv ne pourra défaire les liens qui se sont noués entre Sonia et le peuple indien...
Par-delà l'histoire de Rajiv et Sonia, ce couple improbable et passionné, Javier Moro nous raconte la métamorphose d'une femme : d'étudiante timide à Cambridge, Sonia deviendra une épouse et une mère, pour se révéler dans l'épreuve une habile politique. Au coeur de ce pays qu'avec le temps elle a fait sien, Sonia reprendra le flambeau des Gandhi...

Mon avis :  Ce livre a tout d'une grande fresque historique. Mais ce serait le réduire à ce qu'il n'est pas. Ou du moins pas seulement. C'est aussi une grand et magnifique histoire d'amour entre deux être que tout sépare à la base. Sonia est italienne et était bien loin de se douter qu'elle serait, un jour, liée au plus profond de son être au sort de l'Inde. Cette histoire de sari tout d'abord. A lui tout seul il représente l'histoire de l'Inde, son passé et toutes les luttes qu'elle abrite. Il a été tissé en prison par Nehru pour qu'ensuite Indira le porte à son propre mariage. Le flambeau passe d'une génération à une autre et Sonia se retrouve liée à une civilisation où luttes sociales, drames familiaux et rancoeurs sont au coeur de la vie quotidienne.

Javier Moro nous permet, dans ce livre, de saisir toute la force et toute la faiblesse de l'Inde. Le récit, chronologique, m'a permis de ne pas trop perdre le fil ce qui aurait été facile étant donné la masse de renseignements, de détails concrets qui nous sont confiés. On trouve d'ailleurs un dossier reprenant des documents, des photos dans le corps du livre.

Le style est particulèrement agréable et les personnages comme les faits racontés me sont devenus familiers. La taille du livre a de quoi faire peur mais ce serait dommage de s'en arrêter là. Pour qui veut découvrir l'Inde, mieux saisir son histoire, comprendre les enjeux et, surtout, aller un peu plus loin de ce qu'on en sait habituellement, je le conseille vraiment !

Merci à Livraddict et aux éditions Robert Laffont pour cette lecture !