pricnesse

Pitch : " Princes d'à côté, Venez ! Accourez ! Ma fille est à marier. Elle est jolie, douce et aimable et dort très bien sur des petits pois. ". La princesse les vit donc arriver, ces princes d'à côté. En file sur le chemin un à un, ils baisèrent sa main. Mais non, vraiment, merci bien, aucun d'entre eux ne lui disait rien !

Mon avis : Un conte de fées qui commence comme beaucoup d'autres... mais qui est loin d'avoir une fin "commune". Pour avoir réussi une mayonnaise, une jeune fille est dite apte à marier. Le défilé des princes peut commencer ! Des blonds, des bruns, des cassés, des très beaux qui font beaucoup de bruit. Des sorciers et des supers héros même mais non vraiment ... aucun ne va à cette princesse qui ne sent rien se passer lorsqu'elle les voit défiler.

Trêve de plaisanterie, le roi excédé fait appel à la fée ... et c'est le coeur de la princesse qui va s'agiter !

Un conte très bien amené, avec de l'humour, un rythme et une douceur bien présents. Les princes sont tous intéressants, loin des clichés habituels.

Mais l'intérêt de ce livre est bien dans le thème abordé qu'est l'homosexualité féminine. C'est doux, ça passe tout seul et si "évident" que rien ne choque. Oui il y a des princesses qui aiment les princes et d'autres ... les fées. Ca ne les empêche pas de vivre ensemble, heureuses même si, comme le dit l'auteur

"Elles ne purent pas vraiment se marier, et pour faire des bébés, ce fut un peu plus compliqué"