G229

Pitch : Deuxième étage, troisième porte à gauche. Depuis vingt ans, la G229 est son royaume. La table en U. Le rétroprojecteur. Toute une génération d'élèves s'est assise là. Et Monsieur B d'enseigner, de s'énerver, de s'attendrir. Passeur de mots, passeur de vie. Entre ceux qui rament et ceux qui s'envolent. Les parents d'élèves, les inspections tatillonnes, le temps qui passe... Parce qu'il y a un homme derrière le prof, et tout un roman derrière le bureau...

Mon avis : Tombée un peu dessus par hasard, mes vieux démons de potentielle vocation ratée m'ont poussée à l'acheter. G 229 est un récit d'enseignant. Entre la fiction et la réalité. Je ne sais pas vraiment dire si c'est autobiographique ou non, à quel point l'auteur se livre, quels sont les souvenirs réels et ceux, inventés, qui, de toute façon, nous touchent en plein coeur. Le style est particulièrement agréable, entre confession d'un ami et confidences d'un professeur sur le départ. On est là dans une intimité voulue, douce et drôle.
La réalité professorale est présente aussi. Avec ses illusions, ses déboires, ses grandes joies et ses moments en or. Des élèves aux collègues en passant par un récit du voyage de classe plus vrai que nature... tout est présent pour passer un merveilleux temps de lecture.

Avec, en prime, quelques élèves qui laissent leur trace. Vrais ou non, ils apportent une fraîcheur et une ironie bien agréables.