tabloid_city
Pitch :
Sam Briscoe, septuagénaire élégant aux faux airs d’Inspecteur Harry est le rédacteur en chef du New York World, l’un des tabloïds mythiques de la Grosse Pomme qui vit ses dernières heures : le compte à rebours est en route et dans très peu de temps, la version papier va disparaître au profit d’une version online. La fin d’une époque, au grand dam de Sam. Mais cette nuit-là, alors qu’il boucle son ultime édition, un fait divers d’une violence inouïe va bouleverser son chemin de fer. Et sa vie. Cynthia Harding, une « socialite » très introduite dans les milieux de l’art et de la culture, est sauvagement assassinée. Son assistante, Mary-Lou, partage son sort. Il en faut beaucoup pour déstabiliser un vieux briscard comme Sam. Seulement, Cynthia, c’est la seule femme qu’il ait jamais aimée… Tandis qu’il traverse cette nuit et cette journée pas comme les autres, on suit les parcours croisés d’un flic, Ali, l’époux de Mary-Lou, de leur fils Malik, fondamentaliste islamiste, et de bien d’autres encore…Les voilà lancés dans une course folle à travers New-York, ville-héroïne du roman, peinte comme une sorte de Gotham City fantomatique, une ruche foisonnante, où chaque personnage est pris entre les mouvements permanents d’une ville qui ne s’arrête jamais, et les conflits qui l’habitent.

Mon avis : Ce qui est incroyable avec ce livre c’est l’impression d’être face au NY des années 50, à la grande heure du journalisme et des grandes affaires que les plus grands journaux ont suivies et mises en échec. 

Pete Hamill, l’auteur de Tabloid City est un grand du journalisme. Il a vécu l'âge d'or du New York Post et du New York Daily News, et publié dans des fleurons de la presse magazine tels que Village Voice, Rolling Stone ou Esquire. 

Et il met tout son talent dans ce livre qui, plus qu’un policier de belle envergure, est aussi un roman de très grande qualité. Haletant, il nous fait vivre 24h incroyables. Tout commence dans une salle de rédaction à minuit. Un meurtre et des heures qui nous font suivre plusieurs personnages tout en relief. Des hommes et des femmes qui sont merveilleusement croqués par un auteur particulièrement au fait des secrets de l’humanité.

24h où l’on découvre une ville, un métier en mutation….

24h dont on ne sort pas indemnes.