cupcake1

Pitch : Quand Leilani Trusdale, pâtissière émérite, se réfugie sur la petite île de Sugarberry, dans le sud des États-Unis, elle pense laisser derrière elle son passé new yorkais. C’est alors que son ancien chef et mentor, Baxter Dunne, débarque sans crier gare pour tourner une émission culinaire dans sa boutique de cupcakes. Avec son regard de braise, il a le don de faire rougir l’adorable pâtissière… Ces deux-là ne partagent-ils pas davantage que leur goût immodéré pour le glaçage au chocolat ?

Mon avis : En quête d'une lecture légère, pas prise de tête, dans une atmosphère "girly", la couverture m'avait tapé dans l'oeil. Comme je m'amuse parfois à me lancer dans la confection de petits gâteaux qui, avouons-le, ressemblent fort à des cupcakes .. je pouvais diffcilement passer à côté de cette série, même si, de prime abord, je ne suis pas forcément friande de ce genre de littérature.

L'intrigue est simple : une fille un peu paumée mais décidée, quitte une NY où elle laisse quelques bagages et un mec, pour se réfugier dans un patelin quelconque et reconstruire sa vie. Forcément, le mec en question finit par arriver dans le dit patelin et les ennuis commencent. Vous vous en doutez, tout finit bien. Ca se saurait si ce genre d'histoires finissait mal. Et ce ne serait plus le même genre d'histoires.

Ceci étant dit, il faut bien avouer que le style fonctionne bien. La plume de Donna Kauffman est efficace et elle sait nous transporter dans cette île qui semble tout de même bien sympa, toute cosy et "familiale". Les personnages sont hyper attachants et on voit qu'elle a pris plaisir à les penser, les imaginer. Son univers est pour eux et ils y évoluent avec une aisance incroyable.

Les ficelles sont un peu grosses, les événements un peu attendus mais le tout se laisse franchement lire sans difficulté.

Cerise sur le gâteau : des recettes sont proposées à la fin du tome.

Pour la petite anecdote, j'avais acheté ce livre pour patienter durant la naissance de ma fille. Je n'ai finalement que peu lu mais les deux restent liés. Je voulais mettre ce tome en troc ou "à voyager" et je n'ai pu m'y résoudre. J'ai compris pourquoi.