millie

Pitch : Londres, 1876. Millie Plume est abandonnée dès la naissance à l'hôpital des Enfants-Trouvés, puis placée dans une famille d'accueil à la campagne. Turbulente et excessive, elle grandit heureuse entre des parents d'adoption et une fratrie recomposée, dont Jem, grand frère qu'elle adore. Un jour, elle pense avoir rencontré sa véritable mère, Madame Adeline, une dresseuse de chevaux dans un cirque. Mais à l'âge de six ans, Hillie est emmenée à Londres pour retourner à l'orphelinat et recevoir une éducation. Jem promet qu'ils se retrouveront plus tard. Trop turbulente pour les règles strictes du pensionnat, Millie n'arrive pas à trouver sa place parmi les autres. Elle apprend à lire et à écrire, et découvre qu'elle adore inventer des histoires. D'ailleurs elle n'arrête pas ! Mais elle a très peur que les souvenirs de sa famille s'estompent peu à peu... Elle se promet de ne rien oublier, surtout pas Jem, ni Madame Adeline. C'est sa vraie mère, elle en est sûre !

Mon avis : Ce livre me faisait de l'oeil depuis un bout de temps sur les rayons jeunesse de ma bibliothèque. Je me suis finalement laissée tenter et j'ai bien fait ! Voici un vrai roman jeunesse (352 pages), plutôt pour les bons lecteurs mais pas forcément, l'univers qui nous est présenté est tellement riche qu'il doit pouvoir embarquer également ceux et celles qui sont encore hésitants face à la lecture.
Millie est une enfant abandonnée. Très rapidement confiée à l'Hôpital des Enfants abandonnés, elle est confiée à une famille aimante pour les 5 premières années de sa vie. Les plus belles : entourée d'amour et de tendresse, Millie grandit et affirme déjà son caractère. Puis il lui faut revenir à l'orphelinat et des années nettement plus difficiles arrivent. Pourtant, l'histoire ne se départit pas d'humour et de points très intéressants sur l'époque victorienne et ses habitudes.Sans compter sur l’intrépidité de cette jeune fille !